Références

par Leone Boukraa

YAYOI KUSAMA

« Je suis prodigieusement intéressée et veux comprendre la relation entre l’homme, la société et la nature.
J’avais en moi le désir de mesurer de façon prophétique l’infini de l’univers incommensurable à partir de ma position, en montrant l’accumulation de particules dans mes mailles d’un filet où les pois seraient traités comme autant de négatifs (…). C’est en pressentant cela que je puis me rendre compte de ce qu’est la vie, qui est un pois. Ma vie, c’est-à-dire un point au milieu de ces millions de particules qui sont les pois (…). »

Kusama colle des pois sur son vêtement et sur le mur.
En collant ces pois, elle met sur le même plan son corps et son environnement. Ici, tout est constitué de pois pour rappeler que l’atome est partout, dans toute chose. L’univers est constitué d’atomes, le corps aussi. 
Les pois mettent sur le meme plan le fini et l’infini, pourtant opposés. 
Kusama unit son corps à l’infini, au tout.
POIS – METTRE SUR LE MEME PLAN – CORPS ET UNIVERS – FINI ET INFINI


Dans « Naked happening orgy and flagburning », Kusama peint des pois sur les corps nus de personnes se trouvant sur le pont. Pour elle un pois représente une personne, et tous les pois, tous les hommes, donc la société. Peindre des pois sur les corps revient à mettre sur le même plan le microscopique et le macroscopique: atome – corps ou corps – univers ou nature – société.

Dans « Naked Happening » Kusama dessine des pois sur des corps nus. Elle lie les personnes entre elles par la nudité et les pois, ce travail suggère l’amour. Le pois lie les hommes et les femmes entre eux, dans l’amour.

Les pois montrent que le corps est fait d’atomes comme chaque élément de la nature

Dans Infinity mirrored room- love forever, Kusama crée une installation qui reproduit l’infini et destabilise le corps et la perception.
Cette installation montre un mandala et ces strates, ces niveaux de conscience qui se superposent comme si c’était vu de profil, ca représente l’infini de notre inconscient et du cosmos.

Dans « Dots obsession »le corps est perdu dans un infini, là on voit la porte qui mène au réel et qui fait sortir le corps du cosmos pour le faire exister.
Dans « ladder to heaven », Kusama suggère le paradis et cherche à relier cosmos et terre.
YOKO ONO

« Cut Piece » est une performance où Yoko Ono invite le public à découper avec une paire de ciseaux ces habits jusqu’à ce qu’elle soit nue.
Elle exprime ici sa volonté de paix dans le monde. Chaque personne (ayant les ciseaux) étant acteur de cette situation. Elle fait cette performance un peu partout dans le monde dans les années 60 et l’a refait cette année à Paris pour protester contre les changements politiques dus au 11 septembre 2001.

MUCHA

En tant que symbole de l’Art Nouveau, il utilisait la publicité pour diffuser en masse son message d’un homme en lien avec la nature.
L’art nouveau défie la technique pour se rapprocher et copier la nature.

JOHN LENNON
Chanson de John Lennon qui exprime son utopie.

                                                  IMAGINE – JOHN LENNON

Imagine there’s no heaven
It’s easy if you try
No hell below us
Above us only sky
Imagine all the people
Living for today…

Imagine there’s no countries
It isn’t hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace…

You may say I’m a dreamer
But I’m not the only one
I hope someday you’ll join us
And the world will be as one

Imagine no possessions
I wonder if you can
No need for greed or hunger
A brotherhood of man
Imagine all the people
Sharing all the world…

You may say I’m a dreamer
But I’m not the only one
I hope someday you’ll join us
And the world will live as one

LEONARD DE VINCI

L’homme est inscrit dans un carré et un cercle pour mettre en évidence sa dimension physique et spirituelle.
Dans la quadrature du cercle (construit à partir du nombre d’or), le carré représente le monde créé, la matière, le savoir. Le cercle symbolise l’infini, le cosmos, la Connaissance.
La quadrature du cercle suggère dans son travail la difficulté d’élever l’homme au divin et montre sa dualité.

La phrase attribuée à Guy Debord (situationnistes) suggère une société sans travail, le paradis.

L’an 01: film utopique qui imagine qu’un jour on arrête de travailler.
http://www.youtube.com/watch?v=WSEpESmR9qU

YONA FRIEDMAN

dans Utopies Réalisables, solutions pour créer une utopie.
http://www.lyber-eclat.net/lyber/friedman/utopies.html

CARL GUSTAV JUNG

 parle d’images collectives situées dans l’inconscient qui seraient communes à tous les êtres, témoignant d’une origine commune inscrit dans notre génôme: il parle d’homme originel.

JEREMY NARBY 

dans serpent cosmique, les origines du savoir, montre l’art des indiens shipibos conibos (indiens du pérou) qui ont acquit une connaissance de la nature et de la médecine différente de la nôtre.

« D’autres Mondes » de Jan Kounen, documentaire sur les Shipibos Conibos

Les Indiens Hopis
se trouvent en Amérique du nord, en Arizona:
L’Histoire De L’Humanité Selon La Tradition Des Indiens Hopis récit



Les Chrétiens
GENESE

25 Tous les deux, l’homme et sa femme, étaient nus, et ils n’en éprouvaient aucune honte l’un devant l’autre. (…)
07 Alors leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils connurent qu’ils étaient nus. (…)
21 Le Seigneur Dieu fit à l’homme et à sa femme des tuniques de peau et les en revêtit.

Publicités